Domaine d'Ayline de Montestier Droucy, Fille d'agapee Index du Forum
Domaine d'Ayline de Montestier Droucy, Fille d'agapee Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Habillons le mensonge
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Domaine d'Ayline de Montestier Droucy, Fille d'agapee Index du Forum -> ROLE PLAY ->
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:38 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

Thibalte a écrit:


Le Valzaquière devait parfaire son mensonge. Et quel meilleur moyen que de nourrir les yeux des pauvres de ses toilettes dans lequel il n'avait pourtant aucun droit ? Pour lui, les toilettes étaient l'apogée de son mystère, le faisant grandir encore et toujours. Aussi, par ce jour de février il prit la route pour un atelier dont il avait eu les éloges de quelques femmes. Dans un de ses habits noirs, le Jais pénétra dans l'atelier d'Embrun. Dans l'attente d'y croiser quelqu'un, l'usurpateur feuilleta le catalogue, dans l'espoir d'y trouver son bonheur.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:38 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:38 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

    La rouquine était derrière son bureau en l'absence de Sélène ou de monseigneur Yrh. Elle avait les clés du palais et pouvait le géré d'une main de maître. Enfin c'est ce qu'elle pensait surtout. Le silence avait repris ses droit dans cet aile de l'archidiocèse. Un moment de pause et de détente bien mérité. Mais bien vite rompu par l'arrivé d'un nouveau client. Il semblait être entré sans même avoir frappé aux portes et c'était posé, feuilletant les catalogues, sans même avoir vu la rouquine.Un sourire vint illuminé son visage ! était-ce donc cela? Elle était invisible et c'est pour cela qu'elle s'ennuyait fermement c'est temps ci? Petit raclement de gorge comme pour faire remarqué sa présence et sortir le bel étalon de sa lecture qui semble, ho combien, délicieuse...

    - Hum... hum... puis-je vous aidez?

    Une voix cristalline et deux petite émeraude qui se pose sur le client. Une nouvelle journée commençait et de manière très agréable pour une fois !


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:39 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

Thibalte a écrit:


Du genre nonchalant mais élégant, le Valzaquière leva le nez en direction de la voix qui s'offrait à lui. Avait-il fait une boulette ? Probable ! Mais cela était dans sa nature ! Tirant sur son pourpoint, le Jais approcha du bureau, posant ses ébènes sur la rouquine. Lui souriant, comme pour s'excuser de cette intrusion qui ne le perturbait pas tant que cela, il inclina légèrement le buste.

Pardonnez moi. En effet, vous pouvez, si vous avez assez de temps à me consacrer ! J'aurais.. deux requêtes, après réflexion.


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:40 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

    Ayline le vit se rapprocher du bureau. Son regarde plutôt intéressant se posa sur elle. Il ne fallait point rougir même si la situation s'y prêtait largement. Enfin le son de sa voix se fit entendre ! Nulle doute, il n'était pas muet. Elle ouvrit donc un tiroir assez lourd du bureau imposant et en sortie un vélin. Dans un geste plutôt détendu, lui montra une chaise face à elle. Oui elle aurait pu se lever et la lui indiqué...Mais sa flemme légendaire lui ordonna de visser son séant sur son fauteuil et de ne point gesticuler dans tout les sens.

    - Je vous prie, installez vous ! Nous allons discuter tranquillement. Je vous aurait bien proposé boisson et victuailles mais je doute qu'il y ai des gens pour nous servir. Et pour tout avouer, je suis un peu fatiguée...

    Elle plongea la plume dans l'encrier et commença à noter sur un vélin. "nouvelle commande de.. Légère grimace en se rendant compte qu'elle ne c'était pasprésenté. Il fallait remédier à cela et vite !

    - Je suis Ayline, escla... hum... hôtesse de l'atelier ! Et vous êtes?

    Une manière, ma foi détourné, d'en apprendre plus sur le nouveau bellâtre ! Oui toujours mettre le client a l'aise... C'était la ce qu'elle avait appris depuis ses débuts à la plume. Ses doigts glissèrent lentement sur le vélin tout en plongeant son regard dans le sien.

    - Hum... et donc vous venez pour? Une nouvelle toilette? Une nouvelle peinture? je vous en prie ! dite moi tout.


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:40 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

Thibalte a écrit:


C'est une main dans le dos, l'autre sur son pourpoint que le Valzaquière se tourna pour venir poser son séant sur le siège désigner par la terre de feu qui lui faisait face. Appuyant ses bras sur les petits accoudoirs, - dont les mains s’amusèrent rapidement avec le bois avant de le serrer doucement - Thibalte porta son attention sur l'hôtesse qui était visiblement épuisée. Amusé de ceci, un sourire étira le coin des lippes du Jais. En voilà une sacré personne ! Il n'allait donc pas s'ennuyer durant son court séjour en ces lieux.

Thibalte du Valzaquière ! Ravi de vous rencontrer, chère Ayline. Ne vous en faites pas, je ne meurs pas encore de soif.

Les ébènes se posèrent dans les émeraudes lui faisant face, alors que le sourire narquois -un brin charmeur il faut l'avouer, car s'était là, tout le Valzaquière - ne quittait le minois masculin.

Une toilette en effet. Et une nouvelle peinture. J'ai pu remarqué une formidable vesture. Vous me donneriez bien votre avis, n'est-ce pas ?


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:41 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

    La plume glissait sur le vélin afin de noter déjà le nom puis la commande. Son regard passait rapidement du bureau au client. Elle avait tellement l'habitude de ces choses là. Petit sourire en voyant que celui ci semblait déjà fort à l'aise. Son regard ne pu empêcher un arrêt sur ses mains qui serraient le bois du fauteuil. Etait il stresser par la situation? La rousse lui faisait elle peur? Difficile à dire malgré la tentative de le cerner. Elle posa la plume et releva la tête pour lui faire face.

    - Hum donc bienvenue à vous cher Thibalte ! un charmant prénom si je puis me permettre... Aristote vous aurais mené à cet atelier pour mon plus grand plaisir.

    Petit sourire devant autant de bêtise dite mais il fallait rendre hommage au tout puissant tout de même...

    -Soit ! donc vous venez pour une vesture et la peinture. Je me doutais bien. On va déjà commencer par noter la commande de vesture afin de la faire parvenir à la couturière. Une fois cela fait, je vous cuisi... interrogerais concernant la peinture.

    Elle secoua légèrement la tête faisant retomber quelques mèche folle sur les cotés de son doux visage. Sa main droite vint caresser sa nuque comme pour se masser après une longue journée. Elle repris la plume et continua d'une voix plus effacé.

    - Peut être avez vous fait votre choix dans le catalogue? Ou avez vous un modèle pour aider la couturière? Hum... Il me faudrait également les teintes choisit !


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:42 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

Thibalte a écrit:


Des lèvres du Jais s'échappa un rire, de ceux qui étaient franc. Pour son plus grand plaisir à lui, il se trouvait en face d'une hôtesse et jeune femme pleine de vie et d'audace. Inconsciemment, un jeu s'était peut-être installé. A moins, qu'elle ne soit ainsi avec tout le monde, mais il en doutait. Une femme se tient toujours, avec beaucoup de charme, quoi qu'il advienne. Aussi, c'est la mine amusé que le Jais retint dans un coin de mémoire que la jolie rousse voulait le cuisiner !

En effet. J'ai eu le temps de remarquer la tenue numéro 3, nommée Bastian. En noir pour la chemise, et pourpoint. Les braies en sombres. Qu'en dites-vous?

Les mains fermée autour du bois du siège, loin d'être tendu, il se mordilla la lèvre en attendant le verdict de la jolie.


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:42 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

    La rouquine était là, les coudes sur le bureau, la tête poser entre ses mains. Oui une posture loin des grandes dame il faut bien le dire. Lui semblait savoir ce qu'il voulait et elle aimait cela ! Les clients qui ne venaient pas dans l'idée d'avoir la tenue sans même imposer leur style vestimentaire. Une teinte sombre qui irait à ravir avec le joli minois face à elle. Peut être fallait il donner l'impression de s'y connaitre? Fallait il s'imposer quand à une remarque? ou suggestion?

    - Hum... Oui noir ! cela pourrait être parfait. Peut être tenter les motif en argent? et pour les braies, hum... Une teinte sombre comme un rouge? ou brun? enfin cela n'est qu'un avis.

    Petit sourire plus malicieux cette fois ci ! Ayline ce voulait douce mais déterminé tout de même. Il ne fallait pas passer pour une petite nature. La voilà qui attrape un ruban et attache sa longue chevelure bouclé avant de saisir la plume et de noter sur le vélin.

    Citation:
    " Commande de Thibalte du Valzaquière
    Pour Lysandre
    Modèle : Bastian
    teinte : Noir corbeau et "


    Petit regard planté dans celui de l'intéressé et l'attente d'une réponse avant de poursuivre. Elle n'était pas aussi entreprenante à son habitude.Son jeune âge l'a poussait à garder un certain écart avec la gente masculine. Enfin pas que cela d'ailleurs ! son tendre n'apprécierait point de la voir ainsi. Elle laissait glisser le bout de la plume lentement sur ses lèvres closes...


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:43 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

Thibalte a écrit:


Les motifs en argent ? En voilà une idée charmante. Un rouge sombre pour les braies, ce ira très bien. Sur vos conseils toute fois !

Les toilettes n'étaient pas son fort. Non, lui.. Il était de ceux qui ne prêtait guère attention aux richesses des tissues sur les femmes. Ni même à leur corps pour tout dire. Il était de ceux qui trouvaient l’élégance cachée dans une nuque, ou bien même à la douceur de la peau. Les toilettes, elles étaient parfaites pour créer le mensonge, des illusions. Aussi, cette illusion la serait signée des mains de la couturière, et de l'hôtesse. Les Jais ne se détachant en rien des prunelles de la rouquine, Thibalte pencha légèrement la tête sur le côté, détaillant la plume sur les lèvres.

Passons à la cuisine maintenant ? Cette peinture. A moins que vous ayez d'autres conseils à me donner, Ayline ?


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:44 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

    Petit pincement de lèvres en entendant la réponse. Oui elle avait trouvé comment le conseiller et surtout comment paraître renseigner sur ce genre de chose.
    C'était chose difficile surtout pour une demoiselle qui recevait ses tenues sans même en faire la demande. Souvent des présents qu'elle portait avec plaisir. La plume glissa à nouveau sur le vélin pour clore cette première commande...


    Citation:
    " Commande de Thibalte du Valzaquière
    Pour Lysandre
    Modèle : Bastian
    teinte : Noir corbeau et motif argenté.
    braie de couleur rouge foncé.
    Merci à vous patronne. "


    La voilà qui roula le parchemin soigneusement et y apposa le sceau de l'atelier avant de faire appel au coursier. Petit ordre glisser a son oreille et le voilà qui fila tel une étoile filante. Ses doigts glissèrent sur le bord du bureau, son regard plus intense plongé dans celui du client. Il fallait attaqué la seconde partie de cette commande.

    - Nulle chose à ajouter ! voilà qui est fait et la commande est partie. Hum oui donc... la peinture ! Vaste sujet vous ne trouvez pas?

    Elle ouvrit un autre tiroir de son bureau et en sortie un nouveau vélin. La ce n'était point pour noter la commande mais pour griffonner des choses... Une manière à elle d'avoir quelques idées mais surtout de ne point s'éparpiller quand aux conseils ou question qu'elle poserait.

    - Peut être pourriez vous me parler de vous? Cela m'aiderait à cerner votre commande. Une aide supplémentaire pour nos artistes. Les teintes que vous aimez? avez vous un blason?

    Pas simple de détailler ce genre de chose surtout en ayant un tel regard braquer sur soit.


[HRP : il me faudrait votre avatar, une idée de fond. Le texte également.]


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:45 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

Thibalte a écrit:


Très vaste sujet.

Surtout lorsque l'objet de la peinture serait Thibalte. Jetant un regard au nouveau vélin fraîchement sorti, le Valzaquière vint croiser une jambe - cheville sur le genoux - en inspirant doucement. Comment se décrire tout en restant humble et proche de la vérité qui faisait fuir le monde ?

Vous parler de moi.. Voilà un exercice original ! Cela se résume à : Je mens comme je respire. Ma vie, mes règles. La luxure, mon luxe.

Satisfait de sa propre description qui était lui en tout point, le Thibalte se mordilla le bout du pouce, attentif à la réaction de la rouquine.

[Voici pour les images de fond :

http://zupimages.net/up/16/06/ytnh.jpg
http://zupimages.net/up/16/06/fvrs.jpg

Celle qui peut servir d'avatar :

http://zupimages.net/up/16/06/86mc.jpg

Et donc en texte :

Thibalte du Valzaquière
Fini de rire]


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:46 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

    Ayline était tout ouïe quand à la réponse du bel apollon. Que ne fut pas sa déception... Petite grimace tout en griffonnant un paysage sur le vélin. Elle pensait avoir un homme qui serait un peu plus loquace quand à sa description ! Il y aurait tellement à dire au final... Petit regard qui détails Thibalte un instant avant de reprendre.

    - C'est tout? Vous vous résumez à cela? Menteur et accroc à la luxure? Voilà qui est comment dire... Décevant.

    Elle baissa la tête un instant comme pour accentué sa réponse. Il fallait aussi être théâtrale pour avoir ce poste ne l'oublions pas. Elle aurait plus de fougue, m'enfin. Il fallait s'en contenter malheureusement.

    - Soit... Peut être des teintes feutré pour marqué ce coté un peu sulfureux? Par contre pour réussir a mettre en avant le coté menteur. Cela va être plus compliqué. J'aurais préféré une description plus profonde. Plus inspiré !

    La délicate se leva et rejoint la chaise du client. Petit sourire affiché comme à son habitude dans ces moments là. Il fallait aider cette pauvre petite chose à s'exprimer ! Elle se positionna derrière lui et laissa ses mains glisser sur ses épaules. Puis approcha sa tête de son oreille pour lui murmurer...

    - Un si joli Minois... de si délicate lèvres ! et ce charme qui émane de vous... Tellement de chose que l'on pourrait mettre en avant non?

    Quoi? elle tentait de changer la commande? Non... ce n'était pas son genre ! Juste une manière de déstabiliser ce bellâtre et lui montrer qu'il y a beaucoup plus sous cette façade de beau parleur...


[HRP : J'ai reçu cela de notre créatrice Lysandre :

[img]http://i.imgur.com/A7uytKl.jpg[/img]
Code:
http://i.imgur.com/A7uytKl.jpg



Code:
[img]http://i.imgur.com/orFAZWQ.png[/img]


A vous de me dire si cela peut convenir ou non...
La suite ce fera en rp Smile]


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:48 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

Thibalte a écrit:


A la moue sur le visage de la jeune femme, accompagné de cette phrase qu'il n'aurait sans doute jamais cru entendre venant de la bouche d'une si petite part de féminité, le Valzaquière s’humidifia les lèvres en inspirant. «Allons mon petit oiseau, je ne pense pas que me connaître pleinement serait aider. Ton instinct de protection te ferait te mettre en boule sous ton bureau !» C'était à peu de choses près, ce qu'il mourrait d'envie de lui répondre. Aussi, lorsque la jolie se leva il la suivit du regard, le bout du pouce se faisant maltraité de ses dents. Savait-elle seulement où est-ce qu'elle venait de mettre les pieds ?

Certainement pas. Les mains de délicate se glissèrent sur les épaules de Jais, comme si familiarisé avec l'homme, elles ne découvraient rien. L'odeur de la pétale vint attraper de son corps imperceptible la joue masculine, jusqu’à se glisser sous son menton pour lui faire lever le minois. Le murmure à son tour vint chatouiller les oreilles, tirant un sourire sur les lippes du Valzaquière. De cette scène, il y avait plusieurs issues. Le jeune homme, assit comme un prince sur son trône pressa doucement sa joue contre l’impertinente. Laquelle choisirait-il ?


Il y a bien des façons d'explorer le sujet jeune fille. Vous brûlerez vous seulement les ailes pour une peinture ?

De marbre, il le restait. Bien que ce jeu instauré pour X raisons l'amusait grandement, il était le maître de l'illusion et des jeux. Lui, n'avait rien à perdre. Elle sans doute que si.

HRP : Ca me va parfaitement ! Merci beaucoup à Lysandre ! ♥


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:50 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

    Elle sentit sa joue contre la sienne... Petit frisson qui parcouru sont corps de la pointe de ses pieds jusqu'a sa nuque. Il était difficile de rester de marbre...Plusieurs envies se firent sentir... poser ses lèvres sur les siennes afin de le faire taire... Glisser une main plus aventureuse sous son haut... Ou poser juste un délicat baiser sur sa joue et se retirer doucement. Bien des solutions qu'elle avait du mal à envisager tellement il titillait sa curiosité. Petit sourire en entendant sa réponse et elle fit un pas en arrière sans même laisser ses lèvres poser une empreinte sur lui.

    - Soit... Soit... Bien des façons que j'aurais sans doute exiger de découvrir mais...

    Elle se pinça les lèvres tout en revenant à sa place. Une fois assise, elle froissa le vélin et rangea la plume. Elle croisa les jambes comme pour faire taire une envie incorrect surtout venant d'elle. son index droit glissa à nouveau sur le bois et ses émeraudes se plongèrent dans son regard de braise.

    - Donc je note votre commande... Sulfureux ! mais pour passer votre coté de menteur cela va être plus compliqué... Peut être est il tard pour poser cette question mais qu'est ce qui vous à mener à cet atelier?

    Ses jambes se frottait machinalement laissant une pointe de rouge apparaître sur ses joues. Il était sure que ce bellâtre ne la laissait point indifférente.

    [hrp]De rien ! je lui passerais le message Smile
    Elle s'occupe de votre tenue[/hrp]


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:51 (2016)    Sujet du message: Habillons le mensonge Répondre en citant

Thibalte a écrit:


Et la jolie se retira sans rien de plus. Avait-elle comprit ? Il avait espérer. Et pourtant l'audace de la rouquine fit de nouveau surface ; faisant d'elle à son tour, son alter ego de belles paroles. Qu'aurait-elle exigée de lui ? La question resterait sans réponse, à son plus grand regret. Toute fois, l'envie de revenir plus souvent à l'atelier ne serait-ce que pour voir grandir l'audace de la flamboyante naquit dans l'esprit du Valzaquière.

Pour ce qui est du côté menteur, je pense très chère que cela se marie avec la Luxure. Vous ne trouvez pas ? Les relations charnelles ne sont que des mensonges, d'un corps à un autre. Je pourrais vous faire mienne à ce bureau même, que cela ne signifierait rien, malgré le plaisir qui je n'en doute pas, vous me donneriez.

Une main quitta l'accoudoir, venant alors se poser sur le genoux croisé. Les ébènes pétillaient, complètement inondés par les prunelles de la jolie hôtesse.

Mais bien sûr, ce n'est qu'un exemple.

Le rouge aux joues de la jolie lui plaisait. Non pas parce qu'elle était une parmi tant d'autres à agir de cette façon, mais parce quelle se laissait visiblement prendre au jeu du chat et la souris, se mettant ses propres barrières.

La réputation qui en découle. J'ai eu de bon retour, et j'ai eu le plaisir d'observer certaines toilettes.

Il se retenait bien de dire qu'il en avait même dénudé. Mais il le savait, la rouquine comprendrait si elle avait cerné qui il était.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:06 (2018)    Sujet du message: Habillons le mensonge

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Domaine d'Ayline de Montestier Droucy, Fille d'agapee Index du Forum -> ROLE PLAY -> Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com