Domaine d'Ayline de Montestier Droucy, Fille d'agapee Index du Forum
Domaine d'Ayline de Montestier Droucy, Fille d'agapee Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Boussenois - Appartements d'Ayline

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Domaine d'Ayline de Montestier Droucy, Fille d'agapee Index du Forum -> ROLE PLAY ->
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:28 (2016)    Sujet du message: Boussenois - Appartements d'Ayline Répondre en citant

[Demeure des Droucy]
Une belle nuit de Février...

    La rouquine avait élu domicile, depuis peu, en la demeure d'Elysea. Oui elle avait accepté le poste de Dame de compagnie de la rosée et était contente d'avoir accepté sa proposition quand à quitter un moment sa bicoque de Dijon pour rejoindre la demeure de celle ci. Elle avait donc pris possession d'une des chambres de la bâtisse et avait rapporter quelques unes de ses affaires.

    La chambre était assez vaste ! Elle comprenait une commode comprenant un broc d'eau et une vasque pour ses toilettes. Une armoire avec du bois sculpté et quelques ornements précieux. Celle ci contenait quelques robe légué par sa mère et d'autres tenues plus légère pour dormir. Sur le mur perpendiculaire trônait une grande fenêtre encadrer de long rideau en velours de couleur prune. Contre le mure suivant était poser son lit a baldaquin. Un long voile pourpre descendait le long du cadre en bois sculpté lui aussi. Quelques coussins étalé ici et là et une couverture assez chaude pour les nuits d'hiver. Sur le dernier mure l'on pouvait trouver un bureau comprenant quelques tiroirs pour y cacher ses nombreuses missives... Un encrier et une plume. Et un chandelier avec une bougie entamé. Puis nous trouvons la porte de cette petite chambre. Elysea l'avait décoré avec soin tout en se renseignant quand aux goûts de la jouvencelle.

    En cette belle nuit de Février, elle venait de quitter la taverne de Dijon. Son esprit était encore avec lui. Pour quelle raison? qu'avait il fait? Aurait elle été trop loin afin de le réconforté? Elle était comme transporté, hors du temps... Elle gagna son lit et s'échoua lamentablement dedans. d'abord sur le dos, elle regardait le plafond sans pour autant y voir les dorure et les blasonnement familiaux. Non elle ne voyait que son visage... Ne détaillait que ses lèvres, son sourire... n'entendait que sa voix lui murmurant quelques mots qu'il valait mieux garder pour soit. Puis elle fit une légère roulade, se retrouvant sur le ventre, jambe plier et coude encrer dans le matelas. Sa tête déposer dans ses mains et le regard fixer sur la fenêtre.


    - Mais qu'est ce que j'ai fais !? Pourquoi suis-je sotte à ce point... Que penserais La rosée ? ou Hersande de tout cela?

    Long soupire et yeux qui se fermèrent un instant.

    - Et que penserait Marthain...

    Oui les regrets étaient bien là mais la situation était tellement agréable pour la délicate. Elle ne voulait que le voir... Que le sentir bien ! Elle voulait le découvrir, en apprendre plus sur son passé et l'aidé à avancer. Elle sauta de son lit telle une enfant de six ans, le visage illuminé par un de ses sourires dont elle avait le secret. Elle rejoins son bureau et saisit un vélin, plume dans l'encrier et la voilà qui glisse doucement sur le papier...

    Citation:
    A vous : Phall.
    De moi : Ayline de Montestier Droucy.


    Il est des choses dans la vie qui nous mène à faire des choix...
    Peut être est-ce mal venu de ma part mais je vous convie à me rejoindre, ce soir, en la demeure des Droucy.
    Pour ne pas inquiéter père, veiller a passer par la petite porte de derrière... monter l’escalier et prenez la deuxième porte a gauche. Noter bien à gauche sinon nous aurons un problème flagrant.

    Je vous y attends mon amie... hâtez vous !



    Elle roula le vélin et l'attaché d'un ruban de couleur prune et fit signe a un page qui passait par là. Elle lui indiqua de donner le vélin à Phall, en la ville de Dijon...
    Petit saut sur son lit et d'attendre, espérant qu'on frappe à sa porte cette nuit...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:28 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:29 (2016)    Sujet du message: Boussenois - Appartements d'Ayline Répondre en citant

Phall. a écrit:


La soirée était déjà bien avancée, une chope vide, dans sa main droite, le regarde contemplatif sûr la dites chopes... Ses pensées habituellement torturées étaient... Calme, un peu de sérénité pour lui qui ne connaissait plus ce sentiment. Les horreurs qui remontaient à son esprit étaient balayées par autre chose... Pourquoi? Qu'est-ce qui l'avait poussé a faire cela, que pouvait-il faire dans ce but... Elle! Il s'était senti tellement vulnérable quelques instants plutôt... Il avait du mal à remettre ses idées en place, la bière n'aidant pas le moins du monde... En parlant de bière... et s'il s'en servait une nouvelle... Toute petite, riquiqui, un petit dé à coudre! Peut-être que ca l'aiderait à oublier ce qui s'était passé plutôt aussi... Tant qu'à faire autant tout oublier au point ou il en était... Bon faudrait plus qu'un des à coudre pour oublier... Pas grave il n'en boira plusieurs de dés a coudre... Il arriva derrière le comptoir et glissa sa chope sous le fût et allait ouvrir au moment où la porte s'ouvrit.
Un homme bien vêtu d'un ensemble assorti entra, sans doute, le serviteur d'un quelconque noble qui venait se détendre un peu après une dure journée de travail. Cela ne le dérangeait pas, au moins, ils seraient deux à se mettre une caisse! Mais l'homme le regarda et s'adressa a lui.


Bonsoir, êtes vous, le dénommer Phall? Demanda-t-il en le détaillant de haut en bas...

Ouais c'est moi pourquoi?! Pfff encore un qui allait l'envoyé à l'autre bout de la ville...

J'ai un courrier de la part de ma Maîtresse pour vous. Il s'approcha joignant l'acte à la parole et lui tendit un vélin roulé noué d'un ruban pourpre.

Il haussa un sourcil en posant sa chope pour prendre le vélin et regarda le domestique...

Qui est ta Maîtresse? Il retira le ruban et déroula le parchemin écrit d'une belle plume tout en commençant à le lire, il écouta.

Ma Maîtresse s'appelle Ayline de Monestier, voulez vous que je lui rapporte une réponse?

Merde Ayline... Mais que faisait elle... Comment oublié cette soirée si elle lui demandé de venir ce soir, venir en catimini en plus... Il regarda le domestique.

Oui, vous allez lui en apporter une, justes deux minutes... Il sortit d'un tiroir du comptoir un vélin nécessairement de la meilleure qualité, de l'encre et une plume et écrivit tout en tremblant le moins possible...

Citation:
À vous: Ayline de Montestier Droucy
De moi: Phall.

La vie est faite de choix, nos journées en sont rythmées.
Peut-être est ce mal venu en effet Ayline, cependant, au point où nous en sommes quelle importance dont cela soit mal venu.
Je vous rejoindrai en la demeure des Droucy, n'ayez crainte.
Laissez moi juste le temps de me rendre présentable,
Je n'oublierais pas la porte de gauche, je ne ferais pas l'erreur de me tromper.



Il tendit le parchemin au domestique qui fila aussitôt sans demander son reste... Maintenant qu'il avait accepté son invitation... Fallait, ce rendre un peu présentable, il ne pouvait pas aller chez elle dans son état actuel... Il sortit de la taverne et se rendit aussitôt chez lui pour se dévêtir et faire un brin de toilette essayant de se rafraîchir le visage pour estomper ses traits fatigués. Il enfonça sa tête entièrement dans la bassine d'eau gelée expirant l'air retenu dans ses poumons... Il crispa un peu ses mains sur le bord de la bassine pour ne pas la retirer immédiatement... Non pas a cause du froid, mais parce qu'il ce retrouve dans la même situation que nombre de personnes passées entre ses mains... La tête enfoncée dans l'eau sans moyens de respirer, sentirent que l'on ne peut plus respirer s'agitait pour en sortir mais ne pouvant pas... Puis enfin la libération et l'air de nouveaux accessible. Il sortait la tête à ce moment l'avalant l'air avec avidité... Espérant que cette épreuve lui est un peu remise les idées d'aplomb pour ce soir, il s'essuya et enfila des vêtements propres, une chemise blanche, un pantalon de cuir souple et une paire de bottes complétée sa tenue. Il remit ses cheveux en ordre de bataille et attrapa son mantelet une lourde cape. Les nuits étaient glaciales en ce moment...

Fin prêt il sortit et se dirigea vers la demeure des Droucy prenant garde d'éviter autant que possible de croiser les domestiques de la dites demeure... Il se glissa en silence dans la propriété et contourna largement la demeure pour vérifier que personne ne le suivait puis il s'approcha de la porte, ce saisi de la poignée et la fin pivotée lentement en poussant la porte pour se glisser à l'intérieur. Il referma derrière lui et grimpa l'escalier sur la pointe des pieds... Arrivé en haut deux portes, à droite ou à gauche déjà...

Il mit la main dans sa poche et voulut sortir le pli d'Ayline... Mais il se souvient qu'il avait changé de vêtements! Le pli était resté chez lui! Plus le temps de faire demi-tour, à moins de faire faux bond à la jeune rousse... Deux choix s'offraient à lui... La gauche ou la droite... Il regarda, les deux portes s'approchèrent d'un collant son oreille contre essayant d'entendre s'il y avait du bruit à l'intérieur...Il n'plaiait rien, idem pour la deuxième... Il décida de faire demi-tour, il ne pouvait pas causer d'ennuyer à Ayline... Il n'accepterait pas qu'a cause de lui elle puisse se faire réprimander... Il allait commencer à descendre l'escalier quand il se ravisa, s'il fuyait Ayline serait trop déçu, s'il ce trompait, elle verrait qu'il était quand même venu! Il se tourna et s'avance pour frapper à l'une des portes sans réfléchir.... Il frappa tout doucement sur la porte....

De gauche!


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:29 (2016)    Sujet du message: Boussenois - Appartements d'Ayline Répondre en citant

    Elle était là, lassive sur son lit... Comptant le nombre de blasons qu'elle croisait sur le plafond de sa chambre. Espérant un signe qu'il la rejoindrais en cette petit nuit froide. Elle repensait à tellement de choses... Se posait tellement de questions ! Mais elle savait qu'elle n'aurait aucune réponse malheureusement. C'est dans un silence de mort que la rouquine passait le temps. Silence qui fut vite gêner par des coups dans la porte. D'habitude elle aurait bougonner tout en cherchant qui pouvait l'ennuyer à cette heure ci mais elle attendait réponse... Elle se précipita donc à celle ci et l'ouvrit...

    - Demoiselle ayline...
    le page eut a peine le temps de finir sa phrase...

    - Chuteeeeeee ! vous allez réveiller père ! Donner moi cela et fichez le camp !
    Elle fronçait les sourcils cherchant le vélin du regard...

    - Bien demoiselle...
    Lui tendant le fameux ! Puis tournant les talons afin de regagner sa chambre.

    - Mer... Bon tant pis.

    La voilà qui ferme la porte et se lance dans la lecture sans prendre le temps de se poser. Il venait ! Oui il venait la rejoindre, ce soir ! Mais... mais ! fallait vite se préparer... Ni une ni deux, la voilà qui enfile une tenue plus habillé... Un coup d'eau sur le visage et de se regarder dans le miroir... Oui ça va je suis correcte ! je vais pas m'attarder à... arghhh voilà que je me parle à moi même... Puis de faire un peu de rangement et de récupérer toutes ses affaires jeter à mène le sol...
    Elle était tellement heureuse qu'il ai accepté que son cœur commençait à s'emballer. Il allait découvrir son antre, découvrir une partie d'elle que nulle autre n'avais eu la permission jusqu’à maintenant. Il fallait que tout soit parfait. Elle aurait bien appeler une servante pour rapporter quelques gâteaux sec et une boisson mais il ne fallait pas éveiller les soupçon de père quand à la venu d'un homme dans sa chambre. Il n'aurait pas compris et se serait emporter pensant de suite à mal. Il n'avait en rien confiance en elle ni en son jugement. Fallait donc rester le maximum discrète. Elle avait cacher une petite bouteille de cognac dont père vantait les mérite à chaque repas de famille. C'était le temps de découvrir pourquoi tant de plaisir autour de ce liquide. Et l'occasion de le partagé avec un homme qui apprécie ses choses là mais qui n'a point les moyens de les achetés.

    Elle sortie également deux godets et déplaça sa malle de voyage pour la caler contre le pieds du lit. Une manière d'avoir une petite table ou entreposer tout cela. Par contre si la faim le tiraille ce sera plus compliqué.
    Ne manquait plus que lui... Elle se posa sur le lit, ne cessant de lisser les pans de sa robe comme si elle avait peur qu'un faux plis viennent ruiné ses effort. Il n'en aurait surement rien à faire mais cela travaillait systématiquement la délicate de part son éducation. c'était le prix à payer d'être la fille d'une couturière.

    Le silence avait repris c'est droit lorsqu'elle entendit des pas dans le couloir... Un peu intriguer elle se rapprocha de la porte et colla son oreille. Nulle bruit... Puis elle s'en écarta et entendit à nouveau du bruit. Petite moue inquiète puis coeur qui s'accélère... Il fallait en avoir le cœur net ! Elle s'approcha doucement et posa sa main sur la poignée puis... quelques coups retentirent...


    - mon dieu... il est là...

    Elle tourna doucement la poigné et ouvrit la porte dans un léger grincement. Son sourire grandissait au fur et a mesure qu'elle découvrait son visage... Ses amandine planter dans ses prunelles, son coeur ne cessant de battre toujours plus fort. Elle ne put dire mot, juste lui faire un signe de la main qu'il entre... puis de penché la tête pour voir si personne n'arrivait dans le couloir ou si père avait entendu.. Petit soupire de soulagement et voilà que la porte se referme... Elle se tourna pour lui faire face ! Détaillant ses vêtements puis son visage.

    - Tu me semble bien fatigué...

    Elle s'approche doucement de lui et lui attrape la main pour le mener jusqu'a sa couche...


    - Je t'en prie, assied toi ! je... peut être veux tu boire quelques chose?

    Elle stressé? non... il fallait juste entamé la conversation et se sentir enfin à l'aise... mais ce moment ne faisait que commencer et promettait d'être magique.


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:29 (2016)    Sujet du message: Boussenois - Appartements d'Ayline Répondre en citant

Phall. a écrit:


Il n'eut pas à attendre longtemps pour voir la porte s'ouvrir lentement, laissant apparaître son doux visage et ses boucles rousses. Le visage de la rousse s'illuminer lentement mais sûrement à mesure qu'elle le découvrait. Il lui rendit doucement son sourire. Il n'entra qu'elle l'invita à pénétrer dans sa chambre d'un geste de la main et s'avança au milieu de la pièce en observant comment était la pièce. Puis il se tourna vers elle la laissant le détailler. Il en profita également pour la détailler du regard discrètement pour ne pas paraître indiscret. Il la laisse le prendre par la main pour l'entraîner vers sa couche et s'assoie au bord du lit face à une grosse mâle et hoche la tête.

Oui, je veux bien Ayline, il la regarda en attendant ses pensées tournées vers elle.

Ta tenue te va à ravir Ayline, je suis... J'ai été agréablement surpris de recevoir ta missive. Je ne m'y attendais vraiment pas...

Il ce triture un peu les doigts en parlant sans la quitter du regard et ces racles doucement la gorge. Puis le temps qu'elle leur serve à boire en profite pour détailler un peu plus son antre, une grande armoire joliment décorée pour ranger sa garde-robe sans doute, une commode pour sa toilette, commode qui fut utilisée peu de temps avant son arrivée une serviette posée a la va vite de côté en tas.

Il était intimidé malgré tous par cette invitation... Cela faisait une éternité qu'une femme ne lui avait pas envoyé d'invitation de la sorte. Certes, cette invitation un peu... informelle n'avait pas d'arrière-pensées quand bien même cela ne lui déplaire pas... Même dans son état ce sentir un peu désiré n'avait rien de déplaisant loin de la... Mais il ne attendait pas à quoi s'attendre avec cette invitation. Aussi patientait il en la regardant souriant légèrement.


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:30 (2016)    Sujet du message: Boussenois - Appartements d'Ayline Répondre en citant

    Il était là, sur son lit... Ses yeux suivant chacun de ses pas, chacun de ses mouvements. Elle alla vers la malle et servit deux godet tout en tentant de ne pas croiser son regard. Il semblait pourtant nerveux, torturant ses doigts... Elle revint, lui tendant un verre et se pose délicatement à coté de lui. Elle aurait, en générale, remis les pants de sa robe en place mais elle était trop distraite par ses saphir...

    - Merci ! Ce n'est qu'une tenue simple mais je suis ravie qu'elle te plaise.

    Sa main se posa délicatement sur la sienne comme pour le rassuré. Nulle besoin de le sentir stressé par cette situation qui n'était que banal... Enfin dans l'esprit de la délicate. Les yeux toujours planté dans les siens, elle mena son verre jusqu'a ses lèvres et en pris une bonne gorgée comme pour se donner un peu de courage. Il ne fallait pas laisser de silence entre les deux.

    - Je te remercie d'être venue surtout. Je me doutait que l'invitation te laisserais perplexe. Après ce moment en taverne, je suis resté sur ma fin...

    Devait elle revenir sur le rapprochement qu'il y avait eu? sur cette demoiselle qui l'avait interrompu? Pourquoi c'était il approcher d'elle sans aller au bout de son geste. Et pourquoi lui avait il envoyé cette missive? Tant de questions qui tournait dans l'esprit de la rouquine. Sa main, toujours glisser dans la sienne, se fit plus douce... Plus délicate. Son index glissait maintenant dans sa paume.


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:31 (2016)    Sujet du message: Boussenois - Appartements d'Ayline Répondre en citant

Phall. a écrit:


Il prit le godet des mains d'Ayline en la remerciant d'un geste de la tête. Puis il attendit qu'elle vienne le rejoindre s'asseoir à ses côtés sur le lit et porta le verre à ses lèvres pour en boire une gorgée. Il sentit le liquide glisser dans sa gorge et la regarde en souriant un peu tout en la laissant remettre sa robe en place ses émeraudes braquées sur ses saphirs... Il allait ouvrir quand elle vient lui prendre sa main dans la sienne tout en lui parlant de la raison de sa venue en ce lieu... La réponse qu'il eut le laissa d'autant plus perplexe... Il est vrai que dans la taverne, il avait échangé quelque chose d'assez fort... Il avait failli partager plus, mais une jeune femme était entrée sur ledit moment et avait interrompu la magie qui était en train d'opérer entre eux... Cela lui avait cependant ramené les pieds sur terre et l'avait replongé dans sa mélancolie habituelle.
Mais le pli qu'il avait reçu pour la rejoindre ici l'avait attiré plus qu'il ne le reconnaîtrait... Il avait envie malgré toute envie de savoir la véritable raison de sa venue. Si je t'es fait venir, c'y est favorable.... Pourquoi pour qu'elle raison... Il la regarda avec intensité sentant l'un de ses doigts glisser dans sa main... Son verre monta pour rejoindre ses lèvres lui l'imitant vidant le verre.

Il ouvrit les yeux un peu plus grand alors qu'elle lui disait être restée sur sa faim et... Lui demandé ce qu'il avait l'intention de faire avant l'entrée de Zely... mince, que pouvait-il répondre à ça... Il la regarda quelques instants son cerveau en ébullition à la recherche d'une réponse...

Ayline... Que pourrais je... Il ce tut...

Il ce tourna complètement vers elle en posant son verre sur la mâle sans retirer sa main de la sienne en la dévisageant, cherchant à savoir ce qu'elle souhaitait réellement... Voulait elle vraiment qu'il refasse ce qu'il avait failli faire... Ou est ce un simple test pour voir s'il savait se tenir... Nombres de questions lui traversèrent l'esprit en même temps... Mais aucune réponse ne lui vient en aide... peut-être le plus simple serait-il de lui avouer ce qu'il avait vraiment eu l'intention de faire...


Voulait, elle teste son courage, le mettre à l'épreuve voir jusqu'où etait il près a aller pour elle...? Eh bien, soit... Il prit son courage à... Une main, sa deuxième étant déjà monopolisée par la rousse et la pose sur la joue de cette dernière lui caressant du bout des doigts... Serais ce bien raisonnable... quelle importance une ce le soit ou non... Vu comme, la soirée s'était passée, il n'y avait plus rien de raisonnable, pour preuve sa présence ici... Aussi se décida-t-il de s'approcher un peu plus d'elle leurs corps déjà proches l'un de l'autre se rapprochèrent, leurs visages se retrouvant à quelques centimètres. Leurs souffles se mêlant doucement... Puis il franchit, les quelques distances pour laisser ses lèvres venir se poser délicatement sur les siennes sa main se trouvent sur sa joue venant se glisser sur sa nuque... Il fut à nouveau transporté oubliant pour quelques instants de bonheur ses soucis et s morosité constante....


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:31 (2016)    Sujet du message: Boussenois - Appartements d'Ayline Répondre en citant

    Les amandine de la délicate se faisait plus douce tentant de chercher une quelconque réaction sur le visage de Phall. Sans résultat... Il semblait comme perdu, cherchant je ne sais quelle pirouette surement pour ne pas répondre ou du moins éviter le sujet. Sa main fit une pause, se relâchant dans la sienne afin de lui laisser l'esprit plus claire. Puis quelques mots...

    Ayline... Que pourrais je...

    Oui? que pourrais-je était bien la question. Que pouvait il faire a ce moment précis? mais le silence repris ses droits et la rouquine commença à perdre légèrement patience. Elle allait se décider à bousculer le garde du corps, ne s'attendant en rien à la suite. Certes point de mots mais des gestes qui semblaient beaucoup plus claire au fur et à mesure... Il posa son verre... Son regard se fit plus intense. Puis sa seconde main vint se poser sur la joue de la délicate qui ferma les yeux a son contact, penchant son visage comme pour demander cette caresse. Puis il se rapproche, encore... encore... Elle sent son cœur s'emballer. Mais était ce lui? ou la situation qui était des plus intense... Quand enfin ses lèvres sentirent les siennes dans une caresse si douce qu'elle aurait cru avoir rejoins le très haut. Un baiser qui fut stopper aussi vite qu'il ne fut posé.

    La délicate s'écarta, lâchant à regret ses lèvres mais aussi sa main. Ce n’étant pas sérieux tout cela. Elle se leva et fit quelques pas pour rejoindre la fenêtre. Son regard se posa sur l'horizon bien sombre, les reflet de la lune donnait quelques couleurs aux arbres qui se balançait au rythme du vent. Ses mains se posèrent sur le bord de cette fenêtre, sentant ses doigts se torturer l'un l'autre tellement l'angoisse montait en elle. Oui ce n'était pas sérieux de se libérer de cette manière, elle qui était promis à un autre. Bien que son tendre soit absent à cause de ses obligations, elle ne pouvait accepté les lèvres d'un autre. Un péché qu'il faudrait bientôt confesser... Mais elle ne pouvait laisser ce pauvre Phall sans un mot. Sans réponse de sa part...


    - Je... Pardonne moi ! Je n'aurait pas dû te dire de venir ce soir. J'avais envie de savoir... Mais maintenant j'ai surtout envie d'oublier.

    Elle se retourna pour lui faire face, les mains se torturant encore plus...

    - Tu le sais, je dois prendre la route ce soir. Marthain m'attends pour ce voyage pour Lyon. Tu sais que ce qui ce passe ne peu... nous ne pouvons pas !

    Elle pris une grande inspiration comme pour sortir de cette apnée... Il aurait tellement de questions qui seraient toutes légitime. Elle pris donc les devant..

    - Je t'ai fais venir car je voulais voir si c'était justement ce que tu allais faire et surtout pour te dire que ce n'est pas bien.

    Ses prunelles étaient s'assombrirent. Aller le rejoindre sur le lit? Lui expliqué pourquoi tout cela était une erreur? lui expliqué qu'elle à fait une erreur en le menant jusqu'a sa chambre? Oui surement mais pour le moment elle reste la, planté, attendant une réaction du pauvre Garde tout en pensant a ce voyage qu'elle doit entreprendre...


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:32 (2016)    Sujet du message: Boussenois - Appartements d'Ayline Répondre en citant

Phall. a écrit:


À quoi s'attendait il en faisant cela, à une illumination, un geste du très haut lui montrant qu'il lui avait pardonné?? Non, tout cela n'était que des foutaises, une connerie de plus dans sa vie. Embrasser une noble alors qu'il n'était que roturier, si cela venait à s'ébruiter, il perdrait le peu qu'il lui restait... Pas beaucoup, certes, mais un petit reste de vie... Il regarda Ayline qui tentait maladroitement de lui expliquer le pourquoi du comment, elle l'avait fait venir dans sa chambre ce soir... Pas bien ça, il le savait, il avait passé sa vie quand bien même elle ne soit pas encore très longue à prendre des risques. Mais aucun de ce type-là, il n'était pas près ni entraîner à affronter ce genre de situation... Amener une personne à parler contre sa volonté, lui faire avouer des fautes qu'il n'avait pas commis cela oui, c'était son domaine. Affronter une femme face à face sur le terrain des sentiments cela était nettement plus compliqué... Son, cerveaux tourner à plein régime... Du moins aussi vite qu'il le pouvait après avoir but un nombre qui pourrait s'avérer considérable pour une personne non habituait, mais qui pour lui était une petite moyenne journalière... Il se leva à son tour et s'approcha de la fenêtre pour regarder à l'extérieur en croisant les bras sur sa poitrine essayant de garder l'air impassible qu'il avait repris après qu'elle lui eut dit qu'il n'aurait pas dut...

Je comprends Ayline... Je comprends et reconnais que... Je n'aurais pas dû venir... Je fus idiot de me laisser allais ainsi en taverne en espérant.. Un moment de faiblesse sans doute... Ca ne se reproduira plus... excusez-moi encore Ayline pour ce gène et ce dérangement...

Il avait envie de ce foutre des baffes, quel idiot était-il pour être venu. Elle était noble et destinée à un autre seigneur. Lui n'était qu'une ombre dont le monde n'avait rien à faire, tout juste une merde que l'on essaye d'enlever sur sa botte en râlant... Où... Comme son travail l'impliquer un morceau de viande près a s'interposer entre sa noble et une quelconque maladie, près à se faire découper la panse pour elle...

Il ne savait décidément pas pourquoi il s'était fait retourner la tête par cette jeune pucelle. Peut-être sa joie de vivre et l'impression qu'elle le comprenait? Mais sa joie à lui, lui avait été retiré voilà bien des années et il ne le retrouverait pas de sitôt. De toute manière qui, donc, voudrait d'une loque humaine avec des cauchemars à revendre...

Il regarda Ayline en crispant un sourire sur son visage en hochant la tête puis s'avança vers la malle pour prendre son verre à moitié plein et le leva face à elle...

À la vôtre Ayline est à votre prétendant, que vous couliez des jours heureux et sereins...

Il porta son verre à ses lèvres et le renverse dans sa bouche buvant d'une seule grosse gorgée le reste de liquide à l'intérieur. L'alcool lui enflamma le gosier, mais il n'en laissa rien paraître et reposa le verre sur la malle.

Pas mauvais ce cognac, vous avez bon goût dame Ayline... Veillez, m'excuser, je vais... Prendre congé, et retourner à mes occupations...

Quelle occupation, ça, il ne savait pas encore, mais il fallait bien dire quelque chose pour ne pas sortir comme un voleur... Il prit ses gants à sa ceinture et les enfila repensant à sa caresse sur sa joue et leva les yeux sur elle la regardant plus tendrement qu'il n'aurait souhaiter le faire... Voila une jeune femme qui ferait bien tourner des têtes sur son passage... La sienne n'en fut pas exempte, mais il n'en avait pas le droit...

Il s'approcha de la porte avec l'intention de sortir de cette chambre et reprendre les convenances qui s'imposaient...


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:32 (2016)    Sujet du message: Boussenois - Appartements d'Ayline Répondre en citant

    Son regard se posa sur lui, qui sembla point touché par les mots de la délicate. Peut être s'y attendait il? Elle fit un pas de coté quand il vint jusqu’à la fenêtre, comme pour lui laisser l'espace nécessaire pour bouger. Elle ne savait pas vraiment comment il avait pris la chose et il mettait bien du temps à répondre... bras croisé, le regard planté dans le sien... et un mot... puis deux... Il se libérait enfin c'est ce qu'elle espérait. Chaque mot se répétait dans sa tête. Je reconnais... Je n'aurais pas du venir... Quoi? pas dû venir? Mais si complètement même ! Mais comment lui dire cela? Comment lui faire comprendre qu'il y a des choses en ce monde que l'on ne contrôle pas ! Que l'on ne peu éviter également. Comment lui dire qu'il avait réussi à la bouleversé ! a la changé doucement... Comment lui dire aussi qu'il ne quitte pas ses pensée et que malgré tout ce qu'il avait pu faire dans le passé, elle n'en retenait strictement rien à part sa gentillesse et sa douceur dans cette taverne de Dijon ce soir... Ça ne se reproduira plus? Au plus profond d'elle elle espérait que si justement ! qu'il y aurait d'autre soirée a se parler, a se voir... a partager ses joies et ses peines ! Elle espérait au combien changer sa vie... Elle aurait pu lui répondre tout cela mais garda le silence tout en suivant son mouvement. Encore un verre, l'énième de la soirée... Oui elle avait été témoin de sa longue traversé du désert accompagné de sa petite fiole d'alcool... La rosée lui avait demandé de veiller sur lui et elle avait fait son possible ce soir.

    Elle se joint à lui, attrapant alors son godet et versant à nouveau ce divin liquide afin de s’enivrer ou du moins d’essayer... Elle leva son verre tristement tentant de ne pas croiser son regard...


    - A la tienne... Car oui je préfère garder ce tutoiement qui enlève cette barrière. Mais si tu préfère revenir au vous, je t'en prie ne te gêne pas... Quand à couler des jours heureux... Je vais essayer.

    Elle fini par boire cul sec le breuvage manquant de s'étouffer. Le liquide fini par ressortir par le nez et la faire tousser plus qu'il n'était possible de supporter. Oui elle n'avait pas l'habitude de boire autant et encore moins d'une traite... Pendant ce temps il complimentais ses gouts en matière d'alcool... Gout partager par son père surtout ! Elle n'en avait malheureusement aucun . Elle chercha un mouchoir afin de nettoyer son visage et croisa son regard une fois un état plus approprié. Il semblait plus doux, plus accessible malgré tout ce qui venait de se passer. Elle sentait bien qu'il mettait une sorte de distance et n'avait aucunement souhaiter cela. Elle voulait qu'il comprenne certaines choses mais ne pouvait les exprimer ce soir en cette chambre. Elle allait lui proposer un autre verre mais il sembla tourner les talons et se dirigea vers la sortie.

    - C'est tout? Tu en reste là? Tu vas retourner en taverne et finir ta soirée en buvant et en repensant à ça?

    Fallait trouver un truc là... Une solution pour ne pas le voir fuir. Fallait qu'il se retourne et qu'il reste encore un peu. Peut être par pure égoisme de la rouquine ou simplement qu'elle ne pouvait pas se passer de sa présence... Comme si il avait une certaine emprise sur elle et qu'elle refusait de voir les choses en face. Vite il faut dire ou faire quelques choses pour le voir revenir à elle et s'installer... Mais quoi? Elle réfléchit, ses doigts reprennent leur torture... Ses joues deviennent d'un rouge assez vif... La chaleur devient insoutenable et pourtant elle ne peu retirer de couches afin de respirer... Elle décide donc d'ouvrir la fenêtre laissant au vent le temps de s'engouffrer dans la pièce... Puis elle fini par prendre la parole d'un ton plus haut...

    - RESTE !

    Oui c'était simple, nulle besoin de plus... Elle se tourna et posa ses amandines sur lui...

    - Ne me laisse pas... pas comme ça ! pas ce soir... Reste encore un peu avant que je ne prenne la route... s'il te plait...

    Elle avait que peu de fois quémander quelques choses à qui que ce soit! elle avait appris a se débrouiller seule... Pourtant ce soir, elle était comme perdu ! Et ne souhaitait que lui...


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:33 (2016)    Sujet du message: Boussenois - Appartements d'Ayline Répondre en citant

Phall. a écrit:


RESTE!

Un seul mot... Il claqua dans l'air comme un coup de fouet le frappant dans me dos... Pourquoi, pourquoi vouloir qu'il reste... Toute cette soirée n'avait été qu'une grande mascarade... Pourquoi était il ici... Qu'avait, ils font plusieurs tôt en taverne et encore ici même...Tout ca pour s'entendre dire qu'il ne fallait pas... Il le savait bien qu'il ne fallait pas, mais il n'avait pas encore réussi à expliquer le pourquoi du comment, il s'était laissé aller contre elle échangeant ces deux baisers... Oui deux, pas un de plus pas un de moins... Il allait se saisir de la poignée, mais ce RESTE l'avait interrompue en pleine action... Que faire, sortir comme il allait le faire... Ou rester encore avec cette belle rousse... Elle ne lui simplifier pas les choses, il ce poser trop de questions quand il était avec elle, il ne se sentait pas le même...
Non, je n'allais pas passer ma soirée à boire... Ou peut-être une chope ou deux.... Même s'il savait qu'une chope ou deux voulait plus dire un ou deux brocs de bière... Ce qui faisait.... Beaucoup finalement... Il ce tourna vers elle en l'écoutant lui demander de rester encore quelques instants avant son départ...


D'accord Ayline... je veux bien rester encore un peu... Il regarda la bouteille trônant sur le coffre en se rapprochant d'elle et du lit puis réussit à détourner le regard pour la regarder plus tendrement...

Je suis désolé Ayline... C'est juste que... Enfin non oublie...

Il s'assit sur le lit en la regardant toujours debout devant lui... Puis il posa sa main sur la place libre à ses côtés et tapota doucement pour l'inviter a le rejoindre. Sont cerveaux bouillait de questions a lui-même, mais sans trouver de réponse pour autant... Que faire, ou que ne pas faire...

Viens t'asseoir Ayline... S'il te plaît... je préfère que tu sois n'a coté de moi que face à moi...

La température de la pièce baissée un peu à cause de la fenêtre ouverte mais les esprits étaient toujours autant échauffée par ce qu'il venait de se passer...


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 20:33 (2016)    Sujet du message: Boussenois - Appartements d'Ayline Répondre en citant

    Elle avait réussi à le convaincre sans faire quoi que ce soit. Il semblait hésité à prendre la fuite mais se ravisa, traversant la pièce pour la rejoindre. La bouteille lui faisait de l’œil mais il n'avait d'yeux que pour la délicate. Elle ne pu s'empêcher de sourire intérieurement... Oui elle avait réussi a le tenté plus qu'elle ne l'aurait cru au départ de cette soirée. C'était peut être le but de cette demande incongru.. Lui démontrer que l'alcool ne résoudrait finalement rien et que ce qu'il lui manquait c'était surtout une femme. Une douce, une délicate et gentille compagne.
    Il se posa sur le lit, tapotant la place qui était libre à coté de lui. Elle hésita un bref instant, préférant surement être face qu'à coté de lui mais fini par le rejoindre... Enfin avant elle récupéra la bouteille trônant sur le coffre et ferma la fenêtre... C'est qu'il commençait à faire un peu trop froid dans cette pièce ce qui eu pour effet de faire frissonner la rouquine. Un bruit de dent s'entrechoquant rompait doucement le silence.. Une fois proche de lui, elle posa son séant sur le lit et récupéra les godets non loin d'eux. Elle versa de quoi les réchauffer afin de reprendre la conversation sans grelotter de trop. Lui tendant un des godets, elle porta l'autre a sa bouche et en bu une bonne gorgée... Sentant le divin liquide réchauffer ses entrailles... Il ne fallait pas laisser ce silence s'installer trop longtemps...


    - Je suis là... Mais, Phall ! Que dois-je oublier? Tu ne peux commencer une phrase et me laisser imaginer à la suite...

    Oui cette petite demande avait éveiller pas mal de questions dans l'esprit de la jouvencelle et peut de réponse arrivait à la satisfaire. Comme toute bonne curieuse, elle c'était déjà imaginer une bonne dizaine de réponses tout en se rapprochant de lui... Oui l'instant ne dura que quelques secondes mais avaient laisser assez de temps à la délicate pour échafauder une première scène dans son esprit... Une scène ou la question était posé et ou il répondait de manière différente pas loin de quinze fois... Le cerveau d'Ayline était en mouvement constant et n'offrait que peu de repos a la petite.

    Ses amandine était plonger dans les siennes. Elle ne bougeait plus du tout... Elle aurait voulu dire ou faire tellement de choses mais savait qu'il fallait y avoir une certaine retenue entre ses deux là. Elle tapotait machinalement ses doigts sur sa cuisse comme pour contenir chaque désir, chaque envie qui la submergeait une fois près de lui... Oui elle ne bougeait plus, attendant enfin un mot du garde...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:11 (2018)    Sujet du message: Boussenois - Appartements d'Ayline

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Domaine d'Ayline de Montestier Droucy, Fille d'agapee Index du Forum -> ROLE PLAY -> Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com