Domaine d'Ayline de Montestier Droucy, Fille d'agapee Index du Forum
Domaine d'Ayline de Montestier Droucy, Fille d'agapee Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Quand une dame sort sa demoiselle de compagnie...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Domaine d'Ayline de Montestier Droucy, Fille d'agapee Index du Forum -> ROLE PLAY ->
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 19:35 (2016)    Sujet du message: Quand une dame sort sa demoiselle de compagnie... Répondre en citant

[Dijon, discutions entre une demoiselle et sa dame]

    Ayline était enfin rentré en la capitale de la bourgogne, ayant dans son sac quelques beaux vêtements, et surtout de beaux souvenirs et tête. La première chose qu'elle avait envie de faire c'était de tout raconté à son amie, son ange gardien comme elle aimait à le pensée. C'est donc, un sourire franc sur le visage, qu'elle décida de rejoindre la rosée en taverne afin de lui faire pat de ses péripéties. Les phrases s’enchaînèrent à un rythme soutenue. Il lui fallait dévoilé bien des choses sur sa vie privé. Il est vrai que depuis le décès de sa mère la rouquine se sent comme abandonnée. Ayant retrouvé son père depuis peu, et ayant du mal a s’accorder du temps pour le voir...C'est la rosée qui lui servait de confidente, de conseillère ! d'amie...

    La discutions passa vite à une demande formulé par la rosée. Devenir sa dame de compagnie... C'était là une suite logique ! Elle prit un peu de temps pour réfléchir, enfin quelques secondes à vrai dire, puis lui annonça un énorme oui ! Elle était prête à la suivre et a apprendre des choses en sa compagnie. La première tâche, de la nouvelle dame de compagnie, consistait à la suivre en Bretagne afin de découvrir un atelier de confection. Ayline était un peu nerveuse, c'était là son premier long voyage et elle ne savais pas encore sur qui ou quoi elle allait tombé. Dans le carrosse, les menant au lieu dit, elle en profita pour poser quelques questions...


    - Donc nous allons rendre visite à votre atelier de confection? Et qu'allez vous commandez? Ho et dois-je rester à vos cotés ! ou me tenir derrière vous?
    Pardonnez moi... tant de questions mais j'avoue que je me sens un peu perdu.


[Nous voilà devant l'atelier ma Dame... ]

    La route fut un peu longue... pour ne pas dire beaucoup ! Mais voilà que l'édifice contenant l'atelier apparaissait petit à petit devant leurs yeux. Il était temps de faire face à ses nouvelles obligations. Large sourire, petit coup sur les pans de sa robe afin qu'elle soit présentable... Et la voilà qui sort la première du carrosse et qui tant sa main a sa dame afin de l'aider à en sortir. Ne manquait plus qu'à se diriger vers la porte et à cogner trois coups sûre... L'angoisse montait doucement mais La rosée était là, ainsi qu'une autre personne, pour la rassurée.


Dernière édition par Ayline le Ven 26 Fév - 19:50 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 26 Fév - 19:35 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 19:36 (2016)    Sujet du message: Quand une dame sort sa demoiselle de compagnie... Répondre en citant

Elysea a écrit:


[Dijon]

La Rosée se prélassait dans la taverne, moment de répit avant de reprendre l'organisation de la désorganisation visant à se réorganiser. En gros, elle déménageait. Devenue dame de Boussenois, elle transférait une bonne partie de ses affaires de son manoir jusqu'aux terres de sa Seigneurie. C'est alors qu'entra Ayline. Une jolie rouquine qui était à peu de choses près le portrait de sa mère, Eva... ou Agapée, Ely avait jamais compris pourquoi les deux noms. Mais bref, Eva, son amie... défunte depuis un moment mais que la Rosée n'oublierai jamais. La première amie qu'elle ait eu à Dijon... Et beaucoup de choses en Ayline lui rappelait son amie... Et la Rosée ne voyait pas autrement les choses que d'aider et de soutenir autant que faire se peut à Ayline, d'aimer cette jeune femme presque du même âge.

Elle l'avait donc écouter raconter ses histoires de coeur avec un doux sourire jusqu'à ce que la conversation tourne ensuite et c'est tout naturellement qu'elle lui avait proposé de devenir sa damoiselle de compagnie.
Ayline avait accepté sans hésitation et les voilà très vite parties toutes les deux, accompagnées de Phall, un vieil ami et devenu son Champion, en virée : Direction, la Bretagne et le Mont Saint Michel, direction la Boutique du Lys et direction Laure-Victoire.

Sur le chemin elle lui expliqua ce qu'était le Mont Saint Michel avec sa pédagogie habituelle :


C'est... euh... Un couvent... ou un monastère.. enfin un établissement... situé à quelques milles de la côte que l'on peut atteindre par marrée basse si mes souvenir sont bons. Un genre de ville étagée s'est construite et la Boutique fait partie de celle-ci. Enfin bref, c'est très beau et très impressionnant.

Le long voyage fut évidemment criblé de questions et la Rose répondit aux dernières comme à toutes les autres :


Oui, nous allons à la Boutique des Lys Blanc, c'est un atelier de créateur que j'aime beaucoup, et je dis pas seulement cela parce que je suis égérie. Et de sourire avant de reprendre. Je compte commander une robe qui comporte les couleurs de mes armoiries. Donc une robe bleu, avec des filaments dorés, une pointe de rouge et d'argent.

Elle lui montra alors le parchemin où avait été recopié son blason avec la description héraldique.
Je veux que la robe me rappelle cela.

Puis de répondre aux autres questions :
Ne vous en faites pas, Ayline, les questions ne me gênent pas, bien au contraire ! Vous vous y retrouverez bientôt. Donc il est tout simple. Selon les codes, ou peut-être les miens hihi, vous vous tenez à mes côtés. Quand je marche avec d'autres invités ou nobles d'une manière générale par exemple dans une promenade, vous vous tenez un peu en arrière, pas trop loin non plus hein, mais avec un très léger retrait. Après en général, vous vous tenez à mes côtés ! M'enfin, on est pas tatillon à ce point sur l'étiquette non plus !

Et de lui faire un beau sourire. Vous verrez, vous vous en sortirez très bien !


[Arrivée]

Le carrosse aux armes de Boussenois s'arrêta devant la Boutique et la Rosée descendit en prenant la main de sa dame de Compagnie et en regardant Phall qui était resté sur le côté.

Et bien ! On aide pas les dames à descendre ? Avec un sourire amusé, elle tira la langue à son amie et Champion et de lui dire :

Tu nous attend là avec le carrosse ? On revient dans pas longtemps. Ensuite on ira à l'auberge et probablement que Laure-Victoire nous y rejoindra quand elle aura un peu de temps.

La Rosée sourit à Phall avant de se tourner vers Ayline et de se diriger avec elle vers la porte, de l'ouvrir et de se présenter avec quelques documents.

Bonjour, je souhaite voir dame Laure-Victoire, c'est pour une commande, et une visite surtout...



[hrp]J'avais oublié que j'avais déjà un rp-commande, je pourrai poser une commande + formelle là-bas si vous préférez pour classer, ce Rp là est plus pour visité Laure-Victoire.. Wink[/hrp]


Dernière édition par Ayline le Ven 26 Fév - 19:48 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 19:38 (2016)    Sujet du message: Quand une dame sort sa demoiselle de compagnie... Répondre en citant

    La rouquine fit un sourire a la rosée avant de la suivre de près. Nulle doute qu'elle apprendrait pas mal de chose à ses cotés.
    Petit regard à droite et à gauche et longue attente devant une porte close. Enfin cela semblait ainsi. Elle fit face à sa dame avant de lancer un...


    - Peut être devrions nous rentré? Il ne semble pas qu'il y ai âme qui vive dehors... Et ce froid va vous glacez les os.

    Oui ayline était intrépide au coté de cette douce merveille. Elle attrapa la poignée de la porte et la tourna pour délivrer enfin celle ci.
    Un long grincement se fit entendre et fit sursauté la jeunette. Petit sourire a la rosée avant d'ouvrir en grand la porte.


    - Après vous dame !


    Un pas, puis deux... et les voilà à l'intérieur bien au chaud ! Elle prit le soin de bien fermé la porte et lança enfin un...

    - Il y a quelqu'un? et hooooooo !


Dernière édition par Ayline le Ven 26 Fév - 19:49 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 19:38 (2016)    Sujet du message: Quand une dame sort sa demoiselle de compagnie... Répondre en citant

Phall. a écrit:



Le carrosse était près et n'attendait que ses occupants. Il s'avança jusqu'aux deux chevaux qui tiraient l'attelage pour les caresser en attendant, les bêtes étaient calme habituées à ce travail. Chose que lui n'était pas... Cela faisait quelques jours seulement qu'il avait retrouvé une vielle amie en la personne d'Elysea et c'était laissé embringuer à son service... Au début l'idée lui avait paru loufoque... Il avait été membre de l'inquisition, torturer et tuer avaient été ses seules occupation durant un long moment... Mais après réflexion que avait il maintenant... Quel projet voyait-il pour son avenir... A vrai dire, aucun, personne ne l'attendait nulle part... Alors il avait dit oui, assuré la sécurité de son amie, enfin, plutôt de sa Dame maintenant était à son service... Aussi qu'elle lui annonça son intention de se rendre au Mont Saint-Michel avec sa dame de compagnie Ayline qui avait un fort joli minois ceci dit en passant, il commença les préparatifs de leurs voyages...


Et ces ainsi que le jour du départ, il était le dehors par ce froid glacial à attendre lesdites dames pour se mettre en route. Il avait revêtit une lourde mante qu'une longue et ample cape pour ne pas attraper froid pendant le trajet qui durerait plusieurs jours...  Finalement les deux femmes se décidèrent a sortir du manoir et montèrent rapidement dans le carrosse. Il s'installa à l'avant et attrapant les rennes de l'attelage et les mit en route sans perdre un instant... 


Il se concentra sur la route surveillant les abords de la route scrutant les fourrés pour éviter de se faire surprendre par quelques malandrins désireux de se faire un peu d'argent facile... A l'arrière, il entendait les deux jeunes femmes parler et rire... Lui ce gelé sur son banc, mais il était payé pour cela après tout!



[Arrivée]


Les jours passèrent sans encombre particulier... Il avait bien fallu mettre la main à la pate quand le carrosse s'était un peu embourbé mais ce qu'il redoutait le plus... Une attaque de maladie ne ce n'était pas produite... Tant mieux car étant le seul à savoir se servir d'une épée il n'aurait pas fallu qu'ils soient trop nombreux pour le surpasser... Il arrêta donc le carrosse à destination devant la fameuse boutique et sauta à terre... 


Le froid était mordant aujourd'hui et malgré sa cape et sa mante l l'il sentait le froid lui mordre la peau. Peu habituer à ce travail, il n'eu pas le réflexe d'aider sa Dame à descendre et elle lui fit la remarque, en rigolant fort heureusement... On ne l'y reprendrait plus parole de Phall... 

Excusez moi ma Dame... Il l'écouta donner ses instructions hochant la tête, la taverne, qu'il avait hâte d'y être pour se réchauffer un peu. Il hocha la tête.
Bien je vous attends ici prenez votre temps, pas trop quand même pensa-t-il intérieurement parce qu'il commençait vraiment à ce les peler ici...


Il les regarda se diriger vers la boutique et entrer à l'intérieur... Au chaud... Il rejoignit les chevaux leur flattant un peu l'encolure leurs nasaux projetant de la buée comme lui... Il ce décida a marcher un peu autour du carrosse Histoire de se réchauffer un peu... L'attente commença...


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 19:39 (2016)    Sujet du message: Quand une dame sort sa demoiselle de compagnie... Répondre en citant

Laurevictoire a écrit:



Une lèvre mordillée... les yeux plissées... un regard concentré, Laure-Victoire était attentive aux moindres détails.  C'est qu'Élizabelle lui avait permis de signée sa première création et de l'inclure dans le catalogue de la Boutique. La jeune rouquine en était fière, très fière même.  Ne travaillait elle pas dans la boutique qui habillait les plus grands des royaumes, des deux voire même trois côtés de la frontière?


L'Elfe aux tâches de rousseur en avait encore plusieurs dans sa malle de voyage!  C'est qu'elle ne pouvait se contenter d'en travailler qu'une seule à la fois.  Elle s'était même mise aux vêtements pour homme.  


Mais en ce jour,  elle s'appliquait à redessiner et à commenter sa création dans la nouvelle page qu'elle avait ajouté au catalogue. Elle avait nommé sa première robe "Délicate".  Car elle trouvait que tout était harmonieux, doux et délicat!  AInsi... bien installé dans l'arrière boutique, sur une table patinée par le temps et les doigts qui y travaillait, la rousse, la tête penchée sur le parchemin, les doigts tachés d'encre, finalisait de sa fine écriture la description de la délicate.  Soudain, elle entendit crié dans l'avant boutique! Intriguée... elle marmonna.


Mais qui peut prendre autant de liberté à crier ainsi dans la Boutique du Lys?


Laure savait que ces derniers temps, la boutique était assez déserte en raison de la maladie qui affectait les couturières et ses nombreux voyages qui la faisait s'absenter.  La rouquine se demanda donc si ce n'était point un de ses nobles teigneux mécontents de la lenteur de la production.  Elle se leva lentement pour passer la tête par le rideau qui sépara les deux pièces et vit en premier lieu une jeune rousse qui semblait assez intrépide.  Laure-Victoire s'avanca alors dans la pièce en souriant.



Bonjour, bienvenue à la boutique du Lys, je me présente je suis lau..

Et c'est sur ces mots que la jeune elfe s'arrêta net! debout... immobile.. son regard émeraude sur le rose qui se cachait derrière le rouge.... Laure n'arrivait tout simplement pas à le croire.  Cela faisait si longtemps!   Immédiatement les larmes lui montèrent aux yeux.  Heureuse... elle s’avança à grand pas, les bras ouvert vers son amie ! La seule qui l'avait accueilli si chaleureusement dans cette tempête qu'avait été Dijon!   Émue... elle ne put que dire.



Élysea, vous, ici...


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 19:40 (2016)    Sujet du message: Quand une dame sort sa demoiselle de compagnie... Répondre en citant

Elysea a écrit:



La Rosée regardait Ayline avec un certain amusement. Elle semblait prendre son rôle de damoiselle de Compagnie très au sérieux, peut-être trop ! M'enfin, c'était une rouquine, et les rouquines ont un caractère de feu. Elle regardait alors la jeune femme un peu plus jeune qu'elle avec tendresse. Elle n'était pas sa fille, elle était celle d'Eva, mais elle l'aiderait, l'aimerait, et la protégerait comme si c'était la sienne propre. Elle représentait beaucoup pour elle et elle lui était reconnaissante d'être là. Elle lui apportait une certaine chaleur qui lui faisait beaucoup de bien. 


Elle aimait aussi son caractère trempé et en même temps sensible. Bref, elle était heureuse qu'elle soit avec elle et la regardait avec amusement s'agitait pour appeler les gens.


Une voix se fit alors entendre. La Rose sourit jusqu'au oreilles et c'est avec grande joie qu'elle vint accueillir Laure-Victoire dans ses bras.



Et oui mon amie, moi ici ! Mon pli ne vous est-il pas encore parvenu ? Ciel ! je suis allée plus vite que ce maudit pigeon ! J'espère qu'il n'a pas été avalé par un faucon !

Elle sourit alors à son amie en se détachant doucement d'elle mais en lui prenant doucement le bras. 

Je vous présente, mon amie, Ayline de Montestier, fille d'Agapée de Montestier, elle même fille d'Angélyque de la Mirandolle, feue notre Reyne... Mais surtout...

Elle sourit et expliqua plutôt en regardant Ayline 



Elle est surtout une personne que j'aime beaucoup, fille d'une très très chère amie... Et je nourris de fort sentiments pour elles... En tout bien tout honneur hein !
Et de rire à la précision.

Et donc, Ayline m'a fait l'honneur d'accepter d'être ma demoiselle de compagnie et j'avoue que le voyage a été agréable en sa compagnie !

Et prendre la main d'Ayline avec tendresse, la remerciant silencieusement.


Puis en regardant Laure-Victoire.


Vous nous fais visiter votre atelier Laure que je puisse voir votre travail à m'en faire envie ?


Elle eut une pensée pour Phall. Un instant elle fit un geste pour s'adresser a Ayline puis se ravisa.... Et elle avait de bonnes raisons pour cela. Et puis il y avait le carosse si jamais il avait trop froid !


Après quelques pas. Elle s'arrêta... flûte pensa-t-elle.

Ayline ? Vous voudriez bien aller dire a Phall d'aller prendre deux chambres a l'auberger, une grande pour toutes les deux et une pour lui à côté. Qu'il fasse garer le carrosse et s'occupe des chevaux. On le rejoindra toutes les deux avec Laure-Victoire si elle veut bien nous accompagner ce soir diner en auberge avec nous hihi !


On vous attend !



Et de sourire et profitant de cet interlude, de se tourner pour dire a Laure-Victoire : Alors... je ne vous ai pas demandé de chambre... j'imagine que vous c'est avec Jehan ?

Et de faire un clin d'oeil mutin !


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 19:40 (2016)    Sujet du message: Quand une dame sort sa demoiselle de compagnie... Répondre en citant

    La rouquine était plutôt douce en générale. Point emporter et surtout très patiente. Mais ce jour, dans cet atelier, l'angoisse était beaucoup trop pesante.
    Oui elle se devait d'être à la hauteur de sa nouvelle dame ! Mais surtout de son amie. Elle aurait bien fait demi tour, n'étant pas à l'aise dans l'atelier, ayant cet
    impression de faire des infidélité à son autre amie mais son rôle était de suivre sa dame partout ou elle se rendait.

    Donc premier jour qui commence mal l'on pouvait s'en douter ! Petit regard qui scrute la demoiselle qui se présente enfin. C'était elle endormie? avait elle des soucis? Ce n'était point le soucis de la Délicate. Elle inclina la tête avec un petit sourire et s'apprêtait à lui rendre son bonjour quand soudain sa rosée sortie de derrière elle pour enfin prendre la parole. Les deux dame semblaient se connaitre... Elle fini donc par faire un pas en arrière comme pour s'éclipser et ne point ternir ses retrouvailles fort touchantes au demeurant. Mais LA rosée ne le voyait pas de cet œil et lui attrapa le bras avec une certaine douceur. C'était le moment des présentation. Il fallait gardé la tête haute et ne point se sentir mal. Montrer qu'elle était contente et fière d'être cette demoiselle de compagnie. Mais les paroles de la rosée se firent plus touchante... Plus imprévisible ! La délicate compris a ce moment là qu'elle n'était point au service de... Mais plutôt de sa famille ! Plutôt une amie qui l’accompagnait pour choisir sa nouvelle toilette. Ses joues s'empourprèrent légèrement et elle eu du mal à cacher ces larmes qui glissaient doucement sur ses joues. Petit passage du revers de sa main pour ne pas verser dans l'émotion. Elle aurait prit la parole et aurait à merveille détailler ce qui se passait en elle à cet instant mais elle préféra garder les lèvres scellé sentant sa gorge se nouer.

    Puis la Rosée lui fit part d'une mission... Rejoindre Phall afin de surement lui tenir compagnie. En tout cas la délicate comprenait qu'il y avait un soucis et qu'elle comptait sur elle pour le gérer. Elle aurait bien visiter l'atelier elle ! Oui rester bien au chaud à écouter des pipelettes parler chiffon était de loin plus attrayant qu'aller voir un bougre avec ses chevaux. Mais un ordre était un ordre... Elle s'inclina donc bien bas devant sa rosée et lui répondit d'une voix plus timide cette fois ci.


    - Bien maîtresse... Je vais voir Phall et je vous dit donc a plus tard.

    Puis se tournant vers la gérante de l'atelier.

    - Mes respects dame. Vous souhaitant un bon moment. Au plaisir de vous revoir, ce soir peut être?

    Et la rouquine tourna les talons, ouvrit la porte et sortit dans le froids.


    ... Quelques pas la séparait du carrosse, des chevaux mais surtout de lui. Plusieurs pas dans un vent glaciale qui fouettait son visage d'opaline. Ses amandine cherchait Phall et ne distinguait pas grand chose. Le vent étant fort et venant lui tirer quelques larmes... Puis une silhouette commença à se dessiné ! Était-ce le carrosse? Une vois d'abord douce... puis plus affirmer se fit entendre...

    - Phall? hou houuuu vous êtes là? Phall !!!! Faut il que je sois folle pour être ici avec la rosée? avec lui? loin de chez moi? J'ai le chic pour me fourrer dans de ses situations...


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 19:46 (2016)    Sujet du message: Quand une dame sort sa demoiselle de compagnie... Répondre en citant

Phall. a écrit:


Quel temps de chien... Il faisait un froid à vous glacer les os si vous aviez le malheur de rester immobile... Et ce vent! A décorné les taureaux, alors pour ne pas finir dans le premier cas, il marchait, sa cape serrait autour de lui son visage enfouit à l'intérieur attendant que la rosée et sa dame de compagnie veuillent bien ressortir pour leur permettre de rallier l'auberge...
Il finit par entendre un cri...


- Phall? hou houuuu vous êtes là? Phall !!!!

Il lui semblait que c'était la voix de la dame de compagnie... Il ce dirigea vers la voix tant bien que mal ne sachant pas s'il ce dirigeait dans la bonne direction...

Aylineee??? Je suis là!!!!

À force de se crier l'un l'autre, il finit par la retrouver à coté du carrosse..

Un souci Ayline? Que ce passe-t-il?

Il la regarda un peu inquiet... Il la regarda serrer son manteaux contre elle...

Vous avez froid? Voulez vous monter dans le carrosse pour vous mettre a l'abrit?

Il lui ouvrit la porte pour lui permettre de monter ce mettre au chaud.


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 19:46 (2016)    Sujet du message: Quand une dame sort sa demoiselle de compagnie... Répondre en citant

    Elle entendit la voix de Phall raisonner comme un écho dans le vent... Elle fit un sourire en se rendant compte qu'il était à coté d'elle. Il semblait avoir autant froid qu'elle si ce n'est plus. Il semblait inquiet de voir la rouquine revenir si vite. C'est sûre qu'elle aurait préféré rester avec la rosée mais bon, elle n'avait pas le choix. Elle aurait voulu lui répondre mais avec le vent elle avait du mal, elle rentra dans sans piper mot dans le carrosse, attendant qu'il la rejoigne pour enfin lui délivrer le message.

    Enfin installé, elle le détailla pour savoir déjà a qui elle avait à faire. Puis fini par lui répondre...


    - Je, La rosée m'a demander de vous dire de choisir une auberge pour la nuit. Et que Dame Victoire serait peut être avec nous ce soir pour le dîner. Ho et... Je dois rester avec vous.


    Drôle de demande quand l'on sait la carrure qu'il impose. Sure qu'il pourrait se débrouiller seul. Pourquoi avait elle peur de le laisser? Y'avait il quelque chose que la délicate ne savait pas?
    Ses mains se frottèrent l'une contre l'autre comme pour tenter de les réchauffer sans réel réussite. Il faisait tellement froid qu'elle aurait pu gelé sur place. Elle pria en silence que l'affaire de la rosée se fasse rapidement avant de retrouver deux glaçon pour le retour à Dijon...


    - Que faisons nous? une idée?

    Manquait plus qu'à passer le temps avec lui.


Revenir en haut
Ayline
Propriétaire

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2015
Messages: 117
Féminin

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 19:47 (2016)    Sujet du message: Quand une dame sort sa demoiselle de compagnie... Répondre en citant

Phall. a écrit:


Il la laissa monter à l'intérieur et monta à son tour pour écouter ce qui ce passait. Rien de grave finalement, juste leur Maitresse qui ne voulait l'envoyer prendre des chambres à l'auberge...

Il hocha la tête alors qu'elle lui annoncer devoir rester avec lui, c'était bien sa veine devoir jouer les nourrices pfff...


D'accord ben, on va essayer de trouver une auberge pas trop loin de l'atelier...

Il grommela contre ce vent qui soufflait si fort... quelle idée la rosée avait, elle eu de se déplacer elle-même en Bretagne... C'est un pays de fou ici... Ne pouvait elle pas passer commande par courrier...? Il s'aperçut qu'elle frottait ses mains l'une a l'autre, elle devait avoir autant froid que lui. Il sortit sans un mot et monta sur son banc pour farfouiller dans sa besace pour en extraire une cape huilé prévu pour le protéger de la pluie... Même s'il ne pleuvait pas maintenant ca, lui tiendrait toujours un peu plus chaud. Il sauta à terre en ouvrant la porte a nouveaux et Jetta la cape sur le siège à coté de la dame de compagnie.

Tenez, mettez ca, ca vous tiendra un peu plus chaud, je ne veux pas que la rosée vous retrouve morte de froid à son retour! Je vais nous mener à une auberge...

Il referma la porte et attrapa les rennes des chevaux pour leur dire d'avancer en remontant son col sur son visage pour se protéger du vent glacial tout en cherchant l'auberge convoitée...

Il espérait en trouver une rapidement il commençait à en avoir marre de ce vent... Puis tant de vent ça assèche la gorge... Son gosier commençait à lui rappeler que sa dernière bière remonter au matin même et qu'il serait bien temps d'en faire glisser une autre... Il avait en plus du la boire en cachette cette bière, Elysea ne voulait pas le voir boire... Alors qu'aurait elle dit si elle l'avait surprit de bon matin avec une chope...

En attendant d'avoir sa mousse entre les mains il sortie une petite outre et après l'avoir déboucher en but une rasade... L'eau de vie de prune lui brulla un peu le gosier mais qu'importe qu'est ce que ca faisait du bien...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:05 (2018)    Sujet du message: Quand une dame sort sa demoiselle de compagnie...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Domaine d'Ayline de Montestier Droucy, Fille d'agapee Index du Forum -> ROLE PLAY -> Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com